Passez votre commande avant 16h et soyez livré dès demain !

Une équipe à votre écoute au 01 60 18 12 10

Nouveau, livraison express

Des tarifs dégressifs -10%, -15%, -20%

produits
en stock

Histoire de l'emballage en France

Histoire de l'emballage en France

Transporter et vendre des marchandises implique, quand ils ne sont pas en vrac, d'envelopper les objets pour les protéger, caler, les identifier et même parfois les valoriser.
Aussi, l'histoire de l'emballage n'est pas née de l'invention du plastique et de l'essor de la société de consommation. Tour à tour, toile de sac, fer blanc puis plastique ont dominé leur période pour fabriquer ces emballages.
Mais alors, que sont devenus les matériaux traditionnels, comme le verre, le carton ou le bois ?
Quant aux formes, elles ont évolué, elles aussi. Sur trois siècles, les métamorphoses de la bouteille en témoignent et, aujourd'hui, le « design packaging » semble être l'expression même du Temps présent.

Trouver la solution la mieux adaptée aux particularités de la marchandise, séduire le client, valoriser le produit, autant de commandements durables pour cette industrie.
La société française ne tend-elle pas à se détacher, depuis quelques années, de la fascination de l'emballage ?
D'où vient ce désamour et comment introduire un peu de frugalité dans l'usage de ces emballages ?
Les sacs de caisse, si commodes et désormais condamnés, ont payé l'excès de la consommation tandis que les sites e-commerce vont sans doute changer, une fois de plus, la nature et l'emploi de l'emballage.

Quelques dates:
1809 : Nicolas Appert (France) découvre le procédé de conservation par la chaleur des denrées alimentaires contenues dans des bocaux en verre.
1810 : Le procédé est appliqué à des boîtes en fer blanc (boîtes de conserve).
1850 : Lefranc (France) invente le tube de peinture souple.
1895 : Création aux Etats-Unis de la caisse en carton pliable à rabat.
1926 : Fabrication des feuilles d'aluminium ménager.
1930 : Commercialisation d'un ruban adhésif en cellophane, sous la marque Scotch.
1951 : Invention en Suède de l'ancêtre du Tétra Pak, emballage tétraédrique jetable en papier plastifié. Emballage Carton :

L'emballage est presque systématiquement utilisateur de cartonnage, le plus souvent en groupage d'articles (emballage secondaire). Mais pour le contact direct, des procédés d’imperméabilisation ont été mis au point pour améliorer la protection des produits. La production de cartonnage a doublé au cours de ces dix dernières années.

En 2000, la France a produit plus de 3 millions de tonnes de carton ondulé.
En France, le chiffre d'affaires annuel de cette industrie est estimé à 2,8 milliards d'euros répartis en environ 450 entreprises. Ces entreprises dites « cartonnières » sont en majorité des PME, les plus importantes ne dépassant pas 500 salariés.
Les différents types d'emballage carton se répartissent en : 41 % pour le carton pliant imprimé (boîtage courant de tout type de produits) 24 % pour le carton ondulé destiné surtout aux emballages de protection (transport, stockage) 10 % pour le carton dit recouvert (avec aluminium et/ou plastique pour emballages alimentaires) 7 % pour les tubes, fûts et barils (en carton dit spiralé) et le reste en produits divers.

Emballage Plastique :
Partout dans le monde, l'emballage est le premier débouché des matières plastiques. En France cela représentait, en 2002, 39 % de la consommation de plastique, devant le bâtiment et l'automobile. En Europe, le taux est de 40 %. Le plastique est au premier rang de l'emballage en France, avec 34 % du marché, devant le papier carton. Il est aussi le premier matériau d'emballage en nombre d'UVC conditionnées. Les matières plastiques employées sont indiquées à l'aide de codes visuels (un chiffre entouré d'un triangle fléché).

Selon ce chiffre, on peut savoir de quel plastique est fait l'emballage :
1 : polytéréphtalate d'éthylène (PET ou PETE)
2 : polyéthylène haute densité (HDPE)
3 : polychlorure de vinyle (PVC)
4 : polyéthylène basse densité (LDPE)
5 : polypropylène (PP) 6 : polystyrène (PS)

Fonctions de l'emballage :
L'emballage est connu pour assurer trois fonctions : protéger, transporter et informer. Il est aujourd'hui conçu pour en remplir d'autres : Protéger le produit contre les agressions externes auxquelles il sera sensible selon sa nature, afin d'assurer la conservation de ce produit en parfait état, Dangers physiques : les chocs, la chaleur, le froid, les rayons solaires, les poussières...
Dangers chimiques : l'humidité, la corrosion, les projections de détergent, de carburant ou de tout polluant, Transporter et permettre des stockages simplifiés pour le grossiste.
L'emballage, souvent conçu comme un élément du circuit de distribution, s'adapte par une forme appropriée à l'espace disponible sur une palette ou dans un conteneur. Les informations légales sont nombreuses et parfois illustrées par des pictogrammes.
Recyclage et déchets d'emballage Les emballages représentent 50 % en volume et 30 % en poids des déchets ménagers. Même si le poids des déchets d'emballages reste stable, le nombre d'unités d'emballages augmente globalement.
Un recyclage important des emballages est possible avec le tri sélectif, surtout si ces emballages ont fait l'objet d'une éco conception.

Plus la taille du produit diminue, plus l'emballage a d'importance par rapport au contenu.

Aucun produit ne correspond à la sélection